fbpx

Pourquoi et comment arrêter de travailler assis

Je voulais appeler cet article « Le Kama Sutra au bureau », mais ca faisait un peu « pute-à-clic. » 😆

Sais-tu que la position assise nous tue à petit feu ? Notre mode de vie sédentaire, et pour ainsi dire immobile, a des conséquences terribles sur notre corps :

  • augmentation du surpoids, du diabète et du cholestérol
  • augmentation des maux de dos
  • augmentation des crises cardiaques
  • augmentation de certains cancers
  • augmentation des symptômes dépressifs

« Pour chaque heure où vous restez assis, vous perdez 22 minutes de durée de vie. » 😱😱

Ca fait peur quand même !! Ces statistiques que je te présente rapidement sont parfaitement documentées dans le livre « Sitzen ist für’n Arsch » (traduit littéralement « S’asseoir c’est pour les culs » pardon my German).

C’est en lisant ce livre que je me suis dit qu’il fallait absolument que j’écrive cet article. Tu peux facilement trouver des articles en français qui traitent de ce phénomène.

En étant littéralement enfermé (oui confiné est un bien joli mot mais c’est la réalité), c’est encore plus dur de se forcer à continuer à faire de l’activité physique.

Pourtant c’est indispensable de bouger. Pas besoin de faire du HIIT, du fitness à super haute intensité. Commençons d’abord par être MOINS assise.

Je te donne des petites astuces pour intégrer ça dans ton quotidien.

S’observer

Fort est à parier que rien qu’en lisant cet article bien confortablement sur ta chaise ou ton fauteuil, t’as le cul qui commence déjà à te démanger.

Ton corps qui te parle et qui te dit: « C’est vrai je suis fait pour bouger moi et tu m’as oublié !« 

Plus je m’informe sur le sujet, plus j’ai mal au cul dès que je reste assise plus d’une demi heure. Je me demande bien comment j’ai survécu à toutes ces années sur les bancs de l’école.

Donc l’action commence par l’observation. Passe une ou deux journées à te comporter comme tu le fais habituellement et constate (avec effroi) le nombre de temps que tu passe assise vs en mouvement.

Ca fait froid dans le dos. On se rend compte que dans notre environnement tout est fait pour encourager la position assise. Aucune pièce de ta maison ne dispose pas d’une chaise.

Si tu analyses ton comportement tu verras probablement que tu passes ta journée à passer d’une chaise à une autre, de ta chaise de bureau à la chaise de la cuisine, du siège de l’auto au canapé.

Que ce soit le confinement ou le télétravail en général, on est encore moins amené à bouger et les mauvaises habitudes s’empirent.

Maintenant que tu as vu à quel point la situation est grave, tu te dis certainement deux choses:

1. c’est normal que je recherche le confort et à moins me fatiguer donc je ne vois pas pourquoi je devrais changer

2. et je fais quoi maintenant, je vais pas quand même rester debout toute la journée ?

Je te réponds de suite.

Comprendre pourquoi c’est important

Dans l’histoire de l’être humain, celui-ci avait besoin d’être constamment en mouvement pour survivre. Il devait chasser, s’enfuir devant un danger, grimper, creuser, fouiller pour trouver à manger. Se déplacer régulièrement pour trouver de nouvelles ressources.

Pendant des centaines de milliers d’années, la physiologie de notre corps s’est faite pour coller à cette réalité là : celle de devoir bouger beaucoup même en mangeant peu.

Petit à petit l’homme a développé plusieurs techniques pour améliorer son confort : l’agriculture et l’élevage lui ont permis de se sédentariser.

Ensuite des siècles de découvertes technologiques ont eu pour but de réduire de plus en plus les efforts physiques nécessaires aux activités quotidiennes.

Au jour d’aujourd’hui on a des appareils pour tout. Pour se déplacer. Pour laver le linge, nettoyer la maison, faire la cuisine. Pour travailler le bois, le tissu, la terre. Pour aller et venir, plus loin, et plus vite.

Compare juste ton quotidien avec celui de ta grand mère. Elle devait faire les poussières à la main, pas d’aspirateur. Laver le linge, le rincer, l’essorer à la main : pas de machine à laver. Battre ses oeufs, sa mayonnaise, râper, couper ses légumes à la main : pas d’appareil éléctroménager. Marcher partout, parfois plusieurs kilomètres par jour.

Ces évolutions se sont faites en quelques siècles à peine. Alors que le fonctionnement de notre corps est encore intrinséquement lié à l’histoire de l’homme sur des millénaires.

Le corps est fait pour bouger et s’il ne bouge pas il se détruit à petit feu. C’est pourquoi il est super important de se souvenir d’où l’on vient et d’écouter notre corps qui nous réclame plus d’action.

C’est bien gentil tout ça, mais on va pas se mettre à aller chercher des racines dans la forêt à pieds nus.

Non, on peut continuer à profiter du confort mais adapter un peu son quotidien pour préserver sa santé.

Je commence par les astuces dans le cadre du travail à la maison car c’est ça qui importe ici.

Au travail

Quand on travaille à la maison on peut plus facilement adapter ses méthodes de travail et son environnement pour inclure du mouvement dans ses journées.

Imagine la tête de ton patron ou de tes collègues d’open space, si tu t’étais mis un minuteur pour te mettre debout et gigoter toutes les 40 minutes. Ca fait pas sérieux.

via GIPHY

A la maison on s’en fout. On fait ce qu’on veut, c’est toi le boss.

Travailler debout

Et oui ca a l’air bizarre dit comme ça mais d’une c’est possible et de deux c’est pas si désagréable que ça quand on s’y met.

Bien sûr il y a certaines choses qui sont plus simples à effectuer debout que d’autres. Tu peux commencer par te mettre debout dès que tu as un appel, que ce soit au téléphone ou même en visio conférence. En plus la position debout permet d’être plus dynamique et d’accompagner son discours de gestes ce qui rend les conversations plus vivantes.

Comment ? Il te faut un standing desk, c’est à dire quelque chose qui te permet de mettre ton espace de travail à hauteur variable.

TekDesk v2.0 - Height Adjustable Electronic Standing Desk (White Frame –  DeskStand™

Moi quand j’ai commencé j’avais une pile de boîtes et de gros bouquins casée sur le coin de mon bureau et sur laquelle je mettais mon portable de temps en temps. Facile et pas cher.

Maintenant j’ai upgradé et j’ai fait l’acquisition d’un vrai standing desk. Tu peux en trouver plusieurs modèles sur internet. Il y a deux grandes catégories : le bureau qui monte et descend, ou bien un support que tu poses sur ton bureau.

Pour le premier cas, maintenant chez IKEA tu peux agrémenter ton bureau de pieds à hauteur réglable. Soit par manivelle, soit électrique. (évidemment, pour le petit coup d’activité physique dans la journée, je te recommande la manivelle)

Pour la seconde catégorie, il y a aussi plusieurs modèles qui vont dépendre beaucoup du type de matériel que tu utilises (PC portable ou pas) et de ta manière de travailler (si tu es toujours au même en droit ou pas).

Il y a les standing desk rétractables, c’est-à-dire que tu poses ton ordinateur sur la surface et tu peux le monter et le descendre à ta guise. Là il faut vraiment faire attention à la robustesse du produit. En effet, tu ne veux pas qu’un boulon pète et que ton ordi se retrouve par terre.

Pour éviter ce genre de souci, personnellement j’ai préféré un modèle permanent et ajustable. Ca prend plus de place mais il y a beaucoup moins de risque, d’une que ça se casse la figure, de deux que j’aie besoin d’en racheter un nouveau après un certain temps.

Il y a plein de modèles faits en bois ou en carton qui sont très chouettes.

Il y a ce modèle qui permet de l’emmener facilement partout.

L’important à retenir pour les standing desk ce sont les règles de l’ergonomie au travail : que les coudes fassent un angle de 90° pour taper sur le clavier, et que l’écran soit face aux yeux.

Il y en a qui agrémentent leur bureau debout d’un tapis de marche. Je n’ai pas testé mais pourquoi pas !

via GIPHY

La balle de gymnastique

C’est quelquechose que tu as peut-être déjà chez toi : une balle de gymnastique.

J’en avais acheté une justement pour travailler pendant ma grossesse car la position assise de longue durée était difficilement supportable.

Mais hors grossesse c’est un élément que tu peux intégrer complètement à ton mobilier de bureau pour changer de position régulièrement et faire marcher ta musculature.

En étant assise sur une balle, tous tes muscles sont en action pour te maintenir en position, c’est pourquoi c’est intéressant.

Attention cependant, il n’est pas recommandé de l’utiliser trop longtemps car ça peut endommager les vertèbres.

Aujourd’hui il y a des modèles conçus spécifiquement pour le travail de bureau et qui sont assez chics (mais souvent assez chers), couvertes de cuir ou de feutre.

Des entreprises ont aussi développé des tabourets qui fonctionnent sur le même principe :

ErgoStool - Best Ergonomic Office Stools For Active Sitting

Au quotidien

En ce qui concerne le reste de ta journée, il y a plusieurs choses que tu peux mettre pour ajouter plus de mouvement. L’important c’est de s’y mettre petit à petit, de créer de nouvelles habitudes.

Je te fais une liste ci-dessous de différents conseils que j’ai pus lire à droite à gauche, pour t’inspirer :

  • se lever et bouger 15 minutes toutes les heures
  • marcher dès qu’on est au téléphone
  • se lever et bouger quand il y a des pubs à la télé
  • se garer plus loin, s’arrêter un arrêt avant
  • se forcer à faire de petits exercices liés à des actions précises (sauter et s’accroupir cinq fois à chaque fois que tu ouvres le frigo, faire de grandes enjambées et plier les genoux quand tu marches dans le couloir…)
  • éviter les trucs tout faits ou l’utilisation des appareils, par exemple: faire sa pâte à tarte, râper son fromage, etc

En commençant par prendre du recul sur ton comportement tu devrais commencer à moins t’asseoir et essayer de plus bouger. Après pour tenir dans la durée, il faut se fixer de petits objectifs (ex : travailler debout une heure par jour) sur une période définie afin de créer une habitude. Quand cette habitude est intégrée, tu passes à un autre objectif !

Par quoi tu vas commencer ?

2 réflexions au sujet de “Pourquoi et comment arrêter de travailler assis”

  1. Moi je bouge en pelant mes pommes à la manivelle (par 20 !!) 😉 (private joke) MERCI POUR TON ARTICLE TRES VRAI ! Je bouge pas mal… pas assez certainement …. mais j’en ai conscience, alors merci pour le rappel !

Les commentaires sont fermés.