fbpx

Success Story : Catherine

Rien de tel que de partager les histoires de consoeurs qui ont réussi pour se booster le moral et trouver de l’inspiration.

Aujourd’hui le témoignage super inspirant de Catherine, créatrice d’Azertyplus, assistante web et coach pour assistantes, je les aide à remplir leur agenda clients grâce au Web.

Clique ici pour voir sa Masterclass « Comment gagner plus que ton tarif horaire »

 

Quand as-tu démarré ton activité d’assistante virtuelle ?

J’ai créé mon activité en 2009 en sortant de mon dernier congé parental de 3 ans (le 3è !).

 

Pour quelles raisons as-tu décidé de te mettre à ton compte? Que recherchais-tu ?

Le hasard… je ne voulais plus retourner dans mon entreprise à la fin de mon congé parental car je ne m’y suis jamais plu… j’étais secrétaire dans une entreprise privée, j’étais seule dans un bureau sans collègue, je ne faisais pas du tout ce qui me plaisait, je passais parfois des journées sans n’avoir rien à faire et ce qui m’irritait le plus : le patron se pointait toujours au moment où je partais pour traiter une soi-disant urgence !
J’ai demandé une rupture conventionnelle… et j’ai décidé de passer le concours professeur des écoles… je me suis replongée dans les cours pour passer le test d’entrée à l’IUFM et je l’ai réussi ! Je devais intégrer l’école en Septembre à 45mn de chez moi avec 3 enfants en bas âge… et si je réussissais le concours je partais pour quelques années sur un poste d’instit pas forcément à proximité de chez moi, toujours avec mes enfants en bas âge…
Dilemne… et au même moment on m’a sollicitée pour constituer un dossier informatique, je ne sais plus de quoi il s’agissait mais la personne tenait à me payer pour ce travail… j’ai donc cherché sur Internet quel prix je pouvais demander. C’est donc en tapant « tarif secrétaire » que j’ai pris connaissance de l’existence de cette activité ! Fou non ?
Le « secrétariat » je sais faire et la liberté j’en rêvais, donc hop j’ai décidé de me lancer ! Au final je ne me suis jamais présentée à la rentrée scolaire IUFM et je ne l’ai jamais regretté, j’ai pu concilier vie pro et vie de famille et ça, ça n’a pas de prix pour moi ♥

 

Est-ce que tu as atteint cet objectif ?

Mon objectif étant la LIBERTÉ alors OUI je l’ai atteint ! Je me sens libre chaque jour, je n’ai plus de patron sur le dos et j’ai offert une vie tellement agréable à mes enfants ! S’ils sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui je pense que la vie que nous leur avons offert grâce à ma présence et ma disponibilité y est pour beaucoup !

 

Quels services proposes-tu ? Quelle est ta spécialité ?

Lorsque j’ai démarré et pendant de nombreuses années, j’ai proposé de tout et à tout le monde ! Je me suis tout simplement calquée sur les assistantes installées… je considérais que si elles faisaient comme cela c’est ce qu’il fallait faire ! Mon site ressemblait donc à tous les sites d’assistantes : mêmes onglets, mêmes phrases bateau, mêmes prestations y compris celles que je ne savais pas faire !
Cela a donc eu comme conséquence que je me suis parfois retrouvée coincée avec des clients que je n’aurais pas du accepter et des missions que je ne maîtrisais ou n’aimais pas du tout dans le seul but de faire du Chiffre !
Aujourd’hui c’est différent.. car j’ai dit STOP en 2016 ! J’ai eu un déclic. Il fallait que j’arrête de me sous-estimer, il fallait que j’arrête les missions du style photocopies, je valais bien plus ! Je me suis donc offert un coaching, un vrai investissement mais j’ai tellement appris et j’ai pu prendre conscience de ma valeur ! Mon dada c’est la communication et le web marketing donc je penche plus vers ces prestations là ! Je déteste les chiffres, le social, le juridique…
 

 

Combien de clients as-tu ? Qui sont-ils?

J’ai le avant et le après me concernant… De 2009 à 2016 mes clients comme je te disais c’était tout le monde ! Donc j’ai eu de tout ! Artisans, entrepreneurs, particuliers, restaurateurs, collectivités, diagnostiqueurs, informaticiens, médecins… pour des missions telles que rédactions de CV, de menus, mémoires, retranscriptions de conseils municipaux, relances impayés, prospection téléphonique, supports de communication, impressions de diagnostics, mise à jour de bases de données, envoi newsletters… tu vois la liste est vraiment longue !

Aujourd’hui la liste est bien moins longue car j’ai choisi de cibler les entrepreneurs du Web, limiter les prestations que je peux proposer, m’épanouir en ne faisant plus que ce que j’aime ! C’est plus simple et tellement plus impactant niveau communication !

 

 

Comment as-tu trouvé tes clients ?

Je n’ai jamais analysé comment ils venaient vraiment… au départ je passais des annonces partout ! je déposais des flyers partout ! Le premier cela a été grâce à une annonce passée sur Vivastreet à l’époque, cela n’existe plus aujourd’hui… j’ai travaillé pour lui plusieurs années ! C’est lui qui m’a poussée aux fesses pour que je m’immatricule car je n’avais même pas encore créé ! Il avait 70 ans et avait toujours travaillé en télétravail avec ses salariés, un précurseur ! Ce que je faisais pour lui ne me plaisait pas vraiment mais je suis restée, pour faire du chiffre… jusqu’à ce qu’il décède…

Le deuxième je m’étais lancée dans une campagne d’emailing… j’avais épluché les sites à la recherche d’adresses email et je balançais une newsletter manuellement via outlook, archaïque ! J’ai décroché un contrat pour de la saisie compta – que je n’aima pas faire – avec accord du comptable que j’avais rencontré à 2 heures de chez moi ! Les autres plus par le bouche à oreille…

Aujourd’hui les clients qui m’arrivent c’est grâce à ma communication sur mon blog, sur ma page Facebook,mon réseau virtuel et aux stratégies que j’ai apprises 😉

 

Au bout de combien de temps avais-tu assez de clients pour avoir le salaire que tu t’étais fixé ?

Je me suis replongée dans mes chiffres pour te répondre… et c’est aussi quelque chose que je partage dans ma formation gratuite « Lance-toi comme assistante sans faire d’erreurs » Les années se suivent et ne se ressemblent pas… on obtient pas forcément le même résultat d’une année à l’autre… la première année je n’ai pas atteint le smic tandis que la 3eme année j’arrivais à me verser 1600€ de salaire ! Donc dès la 2ème année !

 

Si tu devais le refaire, que ferais-tu différemment ?

Ah la la ! Il ne faut jamais rien regretter dans la vie, ce qui est fait est fait ! J’ai toujours pensé que je faisais bien, puisque j’avais des clients et qu’ils étaient satisfaits de mes services… ce n’est qu’au bout de quelques années, 8 exactement que j’ai réalisé que je devais faire autrement… en fait j’ai commencé à ressentir de la lassitude parce que ce je faisais était en-dessous de mes capacités professionnelles !
Je crois pouvoir dire que c’est à ce moment là que je me suis sentie Chef d’entreprise et que j’ai agi en tant que telle en investissant sur moi et pour mon entreprise !

 

Donc si je devais refaire :
* je travaillerais mon mindset pour me défaire de l’ancienne salariée qui me collait à la peau… qui n’ose pas s’affirmer et se faire payer à sa juste valeur !
* je me serais faite accompagner dans les débuts ! Pas par des boites de gestion ou autre organismes administratif non ! par une coach comme je l’ai fait en 2016 en prenant le temps de bien la choisir !
* j’aurais payé pour la création de mon site Internet ! A l’inverse j’ai passé des heures, des semaines, des mois à apprendre comment appréhender dreamweaver puis wordpress… ok j’aime mettre les mains dans le cambouis mais quelle perte de temps !

 

Pourquoi je n’ai pas fait tout ça au début ? Parce que lorsque je me suis lancée comme assistante en 2009 – et comme la plupart des femmes que je vois se lancer dans cette activité – je n’y connaissais rien à l’entrepreneuriat et aux multiples casquettes qui vont avec ! J’ai juste créé, fait avec du gratuit au maximum parce que je n’avais pas conscience qu’il fallait que je me fasse AIDER et que j’investisse ! J’aurais évolué de façon plus rapide et plus épanouissante ! Seulement en 2009 ces accompagnements n’étaient pas autant proposé que maintenant sur le net… et surtout je n’étais pas du tout dans cet état d’esprit professionnel.

 

Quelle était ta formation initiale ? Quelles formations as-tu suivi dans le cadre de ton activité (pour te lancer ou pour développer tes compétences) ?

De base j’ai un BTS Action Commerciale. Ma volonté n’a jamais été d’être secrétaire… je me suis retrouvée sur ce poste sans le vouloir… J’ai principalement beaucoup appris par moi-même avant de découvrir et me former un peu via des formations en ligne

 

Que dirais-tu aux filles qui hésitent à se lancer ?

Si tu en meurs d’envie, ose ! lance-toi pour ne pas le regretter ! Si tu es déterminée pour que ça marche, ça marchera ! Le principal avantage pour moi c’est la liberté mais je pense aussi qu’être entrepreneure ce n’est pas donné à tout le monde : On ne pose pas son sac et ses soucis quand on quitte le boulot :-)) La vie perso et pro ne fait qu’un.

Ensuite si je peux donner quelques conseils :

* Ne pas systématiquement se calquer sur ce que font les assistantes déjà lancées, tu n’es pas les autres

* Déterminer les seules prestations que tu veux faire parce que tu les maîtrises et que tu les aimes, tu te démarqueras

* Poser des objectifs et mettre en place les actions nécessaires au lieu d’avancer au petit bonheur la chance

* Ne pas passer des heures sur les réseaux sociaux entre assistantes mais se rendre visible en pensant client

 
 

 

 

Je me sens libre chaque jour, je n'ai plus de patron sur le dos et j'ai offert une vie tellement agréable à mes enfants !