fbpx

Prospecter : pourquoi il ne faut pas avoir peur

Prospecter. L’acte d’aller chercher les clients. LE truc qu’on redoute toutes à un moment ou à un autre.

On a peur. Peur de ne pas savoir « se vendre ». Peur de « déranger », voire de « saouler » les gens. On s’imagine que les gens vont nous mépriser ou nous détester, qu’ils vont nous supprimer de leur réseau.

Je veux te montrer aujourd’hui comment tu peux changer ta perspective pour ne plus avoir peur de prospecter.

Contrer la peur de prospecter en changeant de perspective

Perspective 1 : Tu ne te vends pas

Prospecter ça veut dire quoi pour nous ? Envoyer des messages, directs ou indirects, dont l’information principale est que l’on propose un service. Ton business d’assistante virtuelle est fondé là dessus : tu es là pour AIDER les entrepreneurs à avancer, pour les soulager, pour qu’il ne soient plus tout seul à gérer toutes les tâches qui leur incombent.

Tu vas mettre tes compétences à leur service pour qu’ils retrouvent du temps et de la sérénité, qu’ils aient du soutien et du feedback, qu’ils avancent plus vite et développent leur activité. Tu as une SOLUTION à leur PROBLEME.

Alors si tu voyais quelqu’un dans la rue qui fait tomber son sac. Est-ce que tu hésiterais une seule minute à courir à son aide ?

« Non mais, c’est pas pareil, c’est gratuit. » Ah bien sûr je sais bien que l’image n’est pas exactement similaire.

Et pourtant c’est la posture qu’il faut adopter aussi dans le cadre de ton business. Bien sûr tes services ont un coût et c’est normal. Les personnes qui vont faire appel à toi en sont parfaitement conscientes. Tu ne vas pas les forcer à payer pour quelque chose qu’elles ne veulent pas.

Tu vois des entrepreneurs sur le web et tu te dis qu’ils pourraient peut-être bien avoir besoin d’aide et tu te proposes. C’est aussi innocent que ça. Tu as envie de les aider et la seule manière pour qu’ils le sachent c’est de leur faire passer l’information.

Tu ne trouves pas que ça prend un tout autre sens de voir les choses sous cet angle ?

Perspective 2 : Mets-toi à leur place

Et si on retournait la situation ? Ca peut t’aider à rationaliser si tu es le genre de personne à imaginer les pires conséquences qui pourraient arriver si tu osais envoyer un message ou te mettre en avant.

Quand toi tu reçois un message ou une publicité, quelle est ta réaction ? (je te laisse visualiser simplement…)

Si ça t’intéresse, tu es bien contente de l’avoir reçu, tu félicites le destin d’avoir mis cette information sur ton chemin au moment où tu en avais besoin et tu le mets de côté pour recontacter la personne plus tard ou te rendre dans son commerce.

Et si ça ne t’intéresse pas, tu le supprimes. Apriori pas de grosses émotions négatives impliquées, on passe à autre chose et c’est tout.

En voyant les choses sous cet angle, on se rend compte que finalement il y a très peu de chances que tes efforts de prospection aient des conséquences négatives. Il faut retenir au contraire que ce n’est pas grand chose et que ça ne peut que te rapporter du positif.

Et je veux mettre l’accent sur un autre aspect qui est très important et que l’on a tendance à oublier.

Tu te demandes comment trouver des clients ?

Retrouve les meilleures méthodes pour trouver des clients facilement dans ce guide gratuit

« Il est possible de recevoir de nombreux guides sur Internet, mais je trouve qu’ils n’ont pas de contenu. Celui-ci par contre est extrêmement complet et plein d’astuces, que je ne connaissais pas. Un grand merci pour ton partage. » Vanessa

Combats la peur de prospecter en réalisant la belle aventure des tes messages de prospection

Je t’explique avec une image. Imagine un plan d’eau. Un lac, un étang, une mare, ce que tu veux. Regarde par terre et prends un caillou. Pas trop petit, mais pas trop gros non plus. Jette le caillou dans l’eau. Que se passe-t-il ?

Ca fait des répercussions dans l’eau. Et ca fait des éclaboussures. Le caillou a coulé, et pourtant les remous dans l’eau se poursuivent et les éclaboussures ont laissé leurs marques.

Quand tu prospectes tu dois penser à tout ça. Que tu envoies un mail à un entrepreneur, ou que tu postes un message sur un groupe. Tant que ton message a été lu, il n’est pas perdu.

Souviens-toi de cette pub que tu avais reçue (si tu sais y’a deux minutes là). Même si ca ne t’intéressait pas, tu as quand même lu et vu le message. C’est resté imprimé dans un petit coin de ton cerveau que cette solution ou opportunité existe.

Et si un jour tu en as besoin, ou que quelqu’un te dit qu’il aurait bien besoin de *cette solution*, tu t’en souviendras !

Il ne faut pas avoir peur de communiquer sur ses services car les messages ne sont jamais perdus ! Que ce soit à court, moyen ou long terme, ils peuvent toujours avoir une répercussion.

Il faut en être conscient et ne pas en attendre des résultats immédiats. Je t’imagine bien faire une vingtaine d’emails perso ou 30 posts sur les réseaux sociaux et abandonner en ne voyant pas de résultats tout de suite. Je suis passée par là je sais ce que c’est. Lâche prise, dis-toi que le message est passé et qu’il t’apportera peut-être quelque chose plus tard, et persévère dans la voie que tu as choisie !

Prospection directe -outbound- par mail ou message privé

Dans le meilleur des cas, tu as une réponse tout de suite de la personne à qui tu l’as envoyé. Ca arrive et c’est super.

Dans la majorité des cas, tu n’auras pas de réponse immédiatement. Mais que peut-il se passer :

– tu as enclenché un cycle de réflexion dans le crâne du destinataire qui ne savait peut-être pas que c’était possible de déléguer juste quelques heures par ci par là

– tu es tombée sur une personne surmenée qui va commencer à se dire « c’est ça qu’il me faut » mais qui va mettre du temps à te recontacter, plusieurs semaines voire plusieurs mois

– la personne a bien lu le message, ça ne l’intéresse pas pour l’instant, mais elle a enregistré. Au hasard d’une conversation avec des amis, un compère entrepreneur va exprimer son désarroi et elle va dire « attends tu sais que ça existe les assistantes virtuelles? il y en a une qui m’a contacté l’autre jour, elle avait l’air sympa, je te transfère son message, tu pourras l’appeler. »

– ce qui arrive aussi, ton mail est tombé dans sa boîte de Spam/Promotion et elle le retrouve plus de 6 mois après en faisant le ménage dans ses mails

N’oublie pas tout cela quand tu envoies un message !

Prospection indirecte -inbound- sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux c’est pareil. On peut te contacter tout de suite, ou garder l’info pour plus tard, ou la faire passer à quelqu’un d’autre.

Mais pour des messages « publics », il y a d’autres aspects qui rentrent en jeu. Souvent on se dit « oh la la mais si je poste tous les jours, je vais finir par saouler les gens. » Ou bien « j’ai mis le message une fois, les gens l’ont vu, pourquoi le remettre encore? »

>>> L’INFO A RETENIR : Sais-tu qu’en général le contenu posté, que ce soit sur une page, un profil ou un groupe, n’est vu que par moins de 20% des personnes qui les suivent ?

Quand on choisit de faire de l’inbound, il faut miser sur la régularité et la constance. A chaque fois que tu postes, ce ne sont pas les mêmes personnes qui vont voir ta publication. Par ailleurs les gens ont besoin d’apprendre à te connaître, à voir ce que tu peux leur apporter, pour avoir confiance et passer à l’action. Donc il ne faut pas hésiter à publier souvent et à se répéter.

Varie les types de posts. Varie les contenus : sur tes services, les coulisses de ton business, sur toi, sur des outils, des conseils, des méthodes etc. Ne lâche rien et sois patiente.

Maintenant que tu entrevois un peu mieux tout ce qui peut se passer quand tu envoies un mail ou quand tu postes un message : Sérieusement, pourquoi s’en priver ?!

Astuces pour bien faire

Soigne ta posture

Il faut rajouter cependant de toujours, s’il-te-plaît, ne pas te mettre dans une posture de recherche ou de demande. Si tu écris : « Bonjour je cherche un client, » personne ne va te répondre.

Tu ne cherches pas des clients, tu proposes des services, tu apportes ton soutien au développement de l’activité de quelqu’un, tu collabores à son succès, tu participes à sa réussite.

La posture que tu prends et les mots que tu utilises sont super importants.

Sois naturelle

La meilleure manière de travailler avec des gens avec qui tu es complètement raccord et qui auront plaisir à collaborer avec toi, c’est de te montrer telle que tu es. Pas question ici de montrer l’image de ce que tu crois que les clients recherchent. Encore une fois, ce n’est pas un entretien d’embauche

Mets en avant ton individualité, tes passions, ton humour, tes couleurs, tes valeurs.

N’oublie pas ton réseau

J’ai eu pas mal de clients grâce aux relations que j’ai tissées avec d’autres assistantes. N’hésite pas à créer des liens avec des collègues. Souviens-toi que nous ne sommes pas en compétition les unes avec les autres, nous pouvons nous entraider !

Par ailleurs c’est toujours bien d’avoir des copines qui sont dans le même bateau, avec qui tu peux partager ton quotidien et qui te comprendront.

Alors, est-ce que je t’ai convaincue de ne pas avoir peur de se lancer et d’oser contacter les gens directement ? Qu’est-ce qui te bloque encore pour oser te mettre en avant ?